Eau et agriculture : colloque stratégique

Pour une agriculture performante préservant l’eau

L’agence de l’eau Adour-Garonne organisait le 30 juin dernier un colloque stratégique intitulé « Pour une agriculture performante préservant l’eau ». L’événement, ouvert par le président du comité de bassin Adour-Garonne Martin MALVY et clôturé par le Préfet coordinateur de bassin Pascal MAILHOS, se tenait au centre de congrès Diagora de Labège (31). Il était animé par Jean-Charles CATTEAU, expert de ces deux mondes parfois en tension, que sont ceux de l’eau et de l’agriculture…

Les présentations et interventions des invités ont permis de mieux faire connaître les atouts de cette agriculture qui concilie la performance (technique et économique) et la protection de l’environnement.

Agro-écologie

Après une présentation du contexte national par le Directeur régional de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, le colloque proposait le témoignage d’agriculteurs et d’opérateurs techniques engagés dans des démarches nouvelles d’agro-écologie. L’objectif était de mettre en valeur l’expérience de celles et ceux qui développent des systèmes de production compatibles avec les milieux aquatiques et la qualité de l’eau, tout en garantissant la performance économique de l’activité et la pérennité de leur exploitation. Pratiques de conservation du sol, couverture végétale et diversification des cultures seront à l’honneur.

Une table ronde fut consacrée aux soutiens techniques et financiers disponibles ou envisageables, pour accompagner ces changements, notamment avec les interventions du Conseil régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, du pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation et du président de la commission agricole du comité de bassin.

Innovation et débouchés-produits

Les témoignages de l’après-midi permirent de faire un point sur des solutions innovantes visant à réduire les intrants dans les cultures, mais aussi d’envisager le rôle possible des collectivités, qu’il s’agisse de protection des captages d’eau potable ou du soutien aux circuits courts dans le cadre de démarches environnementales globales.

Les échanges se poursuivirent en table ronde, en particulier avec le vice-président national de Coop de France, la distribution avec Serge PAPIN, président du groupe « système U » et les consommateurs (CLCV), afin d’envisager et penser les nouvelles filières qui se font jour autour des productions agricoles.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn