Aquitaine : Naissance du 1er opérateur forestier privé de France

ALLIANCE Forêts Bois naît de la fusion de 3 coopératives

Un géant vient de voir le jour dans le Sud-Ouest, fruit de la fusion de trois coopératives forestières. Avec près de 44.000 adhérents propriétaires forestiers privés, 17.700 hectares de forêts reboisés, et 3 millions de tonnes de bois commercialisées, un réseau de 14 agences maillant l’ensemble de leur zone d’intervention, les coopératives CAFSA, COFOGAR et FORESTARN ont fusionné en juillet dernier, donnant naissance au 1er groupe coopératif forestier français.

Cette place de nouveau leader n’est pas un objectif en soit, mais présente de nombreux atouts pour les adhérents, pour les industriels du bois. Mais également pour plus d’un millier d’entreprises de sous-traitance (transporteurs, entreprises de travaux forestiers,..) dont l’activité est fortement liée à celle d’ALLIANCE. Par ailleurs, le rapprochement a vu l’ensemble des 550 postes existants maintenus, et des perspectives de carrière se développer pour les salariés.

Par la mise au point de nouveaux outils techniques toujours plus performants, et des avancées notoires en matière de diffusion de matériel végétal amélioré, le groupe illustre par ailleurs son engagement en matière de Recherche et Développement, au profit d’une évolution de toute de la filière.

La complémentarité des massifs et des essences (Pin maritime, Peuplier, Douglas, et autres feuillus ou résineux) est indispensable à l’équilibre et au développement global de la forêt du grand sud-ouest.

Par son aptitude à générer et à regrouper la ressource, ALLIANCE permet :
– aux propriétaires de profiter de coûts optimisés pour la réalisation de leurs travaux
sylvicoles, et de bénéficier d’un prix de vente de leurs bois valorisant au mieux leur production.
– aux industriels de contractualiser un approvisionnement au plus près de leurs besoins, en termes de volumes et de qualité

Avec « un plant mis en terre toutes les deux secondes », la force de frappe d’ALLIANCE en matière de sylviculture est majeure face à l’enjeu : dynamiser le reboisement pour conforter l’industrie et nourrir un cercle vertueux.

VIDEO drone production pin maritime 
Document attaché : Article Bois International

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn